Articles

Les Toutous de suite...

BERTRAND BEUNS EDUCATEUR CANIN PROFESSIONNEL-ZOOTHÉRAPEUTE·JEUDI 2 MAI 2019

Ou plutôt, les tout, tout de suite...

Ça y est il est à peine arrivé, que déjà vous avez commencé...

Commencé quoi me direz vous?

Et bien, à lui raconter votre vie vous dirais je ...A peine il est entré chez vous et vous avez commencé à lui dire assis, viens, donne la patte, tu peux pas faire ça, tu peux pas faire ci ... bref un monologue incompréhensible pour le brave toutou de suite ... Car oui, il devrait comprendre tout tout de suite ce brave toutou... Ben quoi, il parle Français non?

Quel choc j’ai eu dernièrement à l’antenne de France Bleu Nord lorsque une auditrice m’appelle pour me dire que son chiot de trois mois ne comprend pas le Français...

Comment ça ? Vous ne saviez pas ? un chien parle chien... C’est son corps tout entier qui lui permet de s’exprimer. Aussi, il aura vite fait de lire sur nous... En déchiffrant la moindre de nos expressions faciales, de nos mimiques... aussi nos postures et intonations seront importantes. Crier, s’énerver ne fera qu’amplifier certains phénomènes, mais surtout vous serez vite désarmés quand crier ne suffira plus...

Pour comprendre ce que je vous explique, il est important de se rappeler ce que signifie obéir.

Il s’agit en occurrence de faire ce que l’on demande... Il me semble évident que si je vous demandais de me résoudre une équation avec une douzaine d’inconnues, très peu parmi vous serons en capacité de m’obéir puisque je vous ai donné un ordre... Vous n’êtes pas pour autant en train de me désobéir, mais vous êtes tout simplement incapables de la faire car vous n’avez pas appris à le faire....

Désobéir c’est donc refuser de faire quelque chose que je sais faire...

Il vous faudra donc un peu de patience pour apprendre à votre chien à faire ce que vous lui demandez et pour cela il faut être généreux... En prenant l’exemple d’une équation avec 12 inconnus, nous avons tous commencé à apprendre cela en empilant des cubes à l’école maternelle, car c’est dès notre plus jeune âge qu’on nous apprend un métier, et pour cela, on va à l’école et la maîtresse nous félicite à grand renfort de bons points pour nous motiver à faire mieux demain et en avoir d’autres...

J’aime prendre exemple aussi du gamin à qui on va apprendre un nouveau jeu et comme il ne connait pas bien les règles et pour éviter qu’il ne se démotive, on va le laisser gagner tout le temps, puis il connaîtra mieux les règles et gagnera moins souvent puis maîtrisera les règles et gagnera quand il gagnera ... Pourquoi continue t’il de jouer ? parce-que la motivation de la gagne est la... maintenant il joue dans l’espoir de gagner. Et bien, pour un chien, il en va de même...

La patience est de mise en éducation, et c’est de nos erreurs que nous apprenons.

Les éducateurs canins ne sont pas magiciens pour autant et vous êtes responsables des résultats, si on vous donne des conseils, appliquez les!

J’ai refusé de travailler avec un client ce matin car les conseils donnés à la leçon précédente ne sont pas appliqués.

Il est inutile de perdre du temps avec ceux qui ne nous écoutent pas pensant que les problèmes en extérieur (lors de promenade) n’ont aucune incidence avec ce qui se passe à l’intérieur du foyer avec le chien au quotidien (90% de la vie d’un chien se fera au sein du foyer et non dehors).

Vous n’avez pas de patience? moi non plus!

 

 

Mon chien, mon colocataire...

BERTRAND BEUNS EDUCATEUR CANIN PROFESSIONNEL-ZOOTHÉRAPEUTE·SAMEDI 13 AVRIL 2019

Ça y est, il est arrivé, le plus beau jour de votre vie, presque comme une naissance, un accouchement voir une renaissance... Il est arrivé, votre nouveau chien, votre nouveau colocataire...

Qu’est ce qui diffère? Toi mon chien, je te dirais bienvenue chez toi, fais comme chez toi, en omettant de te dire n’oublies pas que tu es chez moi. Toi colocataire je te dirais bienvenue chez moi, fais comme chez toi mais n’oublies pas que tu es chez moi.

Je te présenterai ton nouvel habitat et te montrerai les lieux dans lesquels nous cohabiterons et te préciserai quels sont les endroits qu’il te faudra respecter.

C’est évidemment le jour ou tu arriveras chez moi que je t’expliquerai tout cela car si je te laisse mettre tes pieds sur la table, mettre tes pieds dans le canapé, ou encore dormir dans mon lit et sur mon oreiller de surcroît, il me sera difficile de te demander de ne plus le faire si ça me gêne ensuite... Non il faut que je fixe mes limites dès ton arrivée, pour que tu saches qu’il y a justement des limites à ne pas franchir... Je ne voudrais pas devoir me battre ensuite avec toi pour que tu ailles dormir dans la chambre que je t’avais justement préparé.

Bien entendu si toutefois nous trouvons un terrain d’entente je pourrais être amener à assouplir quelques règles tant qu’elles n’auront aucune incidence sur ton comportement.

Revenir sur des droits acquis est toujours plus compliqué... imaginez ce qui se passerait par exemple si du jour au lendemain notre gouvernement décider de revenir sur un droit à la retraite à 60 ans... oh pardon, mauvais exemple, c’est déjà fait et on a vu ce que ça a donné...

Alors maintenant, n’oubliez pas que tout ce que vous n’avez pas interdit à votre chien est désormais autorisé... Revenir sur les acquis sera alors votre combat.

 

 

A qui profite le crime ?

BERTRAND BEUNS EDUCATEUR CANIN PROFESSIONNEL-ZOOTHÉRAPEUTE·JEUDI 28 MARS 2019

Vous êtes vous demander un jour ce qui pousse votre chien à faire telle ou telle chose ?

Quelle peut bien être cette motivation qui pousse votre chien à faire telle ou telle chose?

Et là, on parle de toutes les actions possibles et inimaginables ... Les meilleures, comme les pires ... (je ne vais pas commencer à énumérer, la liste serait interminable)

Aujourd’hui nous nous appelons éducateur canin mais c’est uniquement pour ne pas vexer les maîtres ... Avec eux, tous les prétextes sont bons...

J’ai l’impression d’être non plus un éducateur canin mais un enquêteur criminel à la recherche de celui à qui profite le crime... (d’ou l’image d’illustration de Columbo et son chien). Columbo est réputé pour résoudre tous les crimes sur lesquels il enquête, collé aux basques du criminel telle une tique sur le dos d’un chien... Car oui, le criminel n’est pas le chien mais le maître qui renforce très souvent les mauvais comportements de son chien et hélas trop rarement récompense les bons tant il préfère engueuler son chien que de prendre du plaisir avec lui.

Lorsqu’on demande: “Selon vous, qu’est ce qui pousse votre chien à vous piquer votre torchon pendant que vous faites la vaisselle ?” Vous répondez, il s’ennuie en général... Ce qui veut dire que vous connaissiez la cause de ce problème, mais vous ne l’avez pas compensé... il s’ennuie, j’occupe mon chien, c’est pas compliqué. En lieu et place de s’occuper du chien, les gens préfèrent en général courir après leur chien et l’engueuler pour récupérer leur torchon... Vous remarquerez que c’est justement ce que cherchait le chien... Vous avez beau l’engueuler, il s’en accomodera s’il a trouvé le moyen de vous occuper de lui ....

Posez vous donc toujours cette question pour sortir d’une situation... Quel bénéfice mon chien retire t’il de cette action... La solution devrait alors vous sembler logique et évidente... Bien sur en cas de besoin appelez un Dog’teur ...

 

LA conférence qui montre et démontre

BERTRAND BEUNS EDUCATEUR CANIN PROFESSIONNEL-ZOOTHÉRAPEUTE·JEUDI 20 SEPTEMBRE 2018

En Mai 2018 Nicolas Greveldinger m’avait demandé de l’accompagner en compagnie d’Hervé Pupier pour une conférence inédite en France, “Dans la tête des chiens” à Aix en Provence.

Le succès de celle ci a donné des idées à Hervé et donné envie à Nicolas de la reproduire.

C’est donc cette fois Hervé et Nicolas qui m’invitent à prendre part à cette conférence, et ils m’offrent la possibilité de venir vous parler de ma discipline de prédilection, la Zoothérapie.

La Zoothérapie englobe toutes les actions qui s’appuient sur les apports de la relation Homme/Animal.

Les apports physiques, avec CE chien qui me fait bouger.

Les apports psychologiques, CE chien ce confident qui ne nous juge pas.

Les apports sociaux, CE chien qui me fait rencontrer des gens.

Le saviez vous ?

C’est d’ailleurs la Zoothérapie qui nous réunit Nicolas et moi, car j’ai eu la chance qu’il me choisisse comme Formateur. Et oui, peu le savent mais Nicolas est également Zoothérapeute (mon petit doigt me dit qu’il communiquera prochainement en ce sens ). Ce qui l’avait motivé à l’époque au delà de son histoire personnelle, c’est qu’il souhaitait comprendre comment se construisait la relation entre le Zoothérapeute et son chien de travail (auxiliaire de zoothérapie).

Pour ma part.

Je vous parlerai lors de cette conférence le 16 juin 2019 des applications et des dérivés de la zoothérapie, je vous expliquerai également comment, sans vous en apercevoir, vous faîtes de la zoothérapie avec les animaux qui vous entourent au quotidien. Et puis en tant qu’éducateur canin j’assisterai mes complices du jour et interviendrai ponctuellement lorsque je le jugerai utile et bien sur, je répondrai sans langue de bois à vos questions.

C’est avec un grand plaisir que je vous retrouve à Dammarie les lys le 16 juin 2019

Bertrand Beuns

 

 

Le chien voleur

BERTRAND BEUNS EDUCATEUR CANIN PROFESSIONNEL-ZOOTHÉRAPEUTE·VENDREDI 13 AVRIL 2018

Aujourd’hui j’ai rencontré un chien qui présentait plusieurs problèmes divers ...

 

Parmi l’un de ces problèmes, le vol de nourriture a été évoqué.

 

Les vols de nourriture peuvent être expliqués ou interprétés voir corriger de diverses façons...

Après avoir exploré différentes pistes, celle qui me semblait le plus évident, était d’explorer d’abord la piste alimentaire...

De prime abord c’est un chien de type labrador athlétique, très tonique, de 9 mois en pleine croissance et débordant d’energie.

Ce chien paraît sous alimenté car ses côtes sont largement palpables et sa colonne vertébrale est visible...

Je demande alors à voir ce avec quoi il est nourri. Les maîtres sortent donc un paquet de croquettes type supermarché composées principalement de céréales avec un taux de glucide proche de 40%. Bien évidemment cette nourriture conviendrait plus à une poule qu’à un chien, mais est ce là le seul problème ?

La quantité journalière recommandée pour ce chien d’un poids adulte estimé à 30 kg (car il s’agit bien de cela par contre) était de 500 gr approximativement ( à savoir là encore que c’est la quantité de croquettes que je donne à mon dogue allemand de 80 kg mais avec une croquette composée principalement de viande et sans céréales). Or, ce chien recevait en ration journalière l’équivalent d’un misérable 250 gr .... Et on s’êtonne que le chien ait faim ?

Savoir lire le tableau de recommandations de quantité à donner est important au delà du choix de croquettes que vous ferez.

L’occasion fait le larron, moi même j’aurai tendance à me laisser tenter par une gourmandise si je ne mangeais pas à ma faim, et ça dès que l’occasion se présenterait ...

 

Votre chien est voleur, gourmand ? Demandez vous d’abord si vous le nourrissez comme il se doit .

 

 

Le Chien, ce gros bébé...

Mais pas toujours...

 

N’est il pas là le problème aujourd’hui ?

 

Une chose est sûre, ce sujet aura occupé mon esprit toute l’année et m’aura valu bien des tracas...

Mais le constat est là.

Saviez vous qu’un éducateur canin doit sans cesse se remettre en question afin de vous aider au mieux dans votre relation avec votre ou vos chiens ?

L’éducateur canin a cette lourde tâche que d’essayer de comprendre ce qui cloche dans la relation que vous entretenez avec lui...

Entre ce que vous dîtes que vous faites, ce que vous faites réellement et ce que votre chien dit, il y a parfois un monde d’écart...

Cette fameuse remise en question de l’éducateur est primordiale, d’ailleurs, depuis que je suis éducateur canin à temps plein, c’est la raison pour laquelle vous ne m’avez jamais entendu prétendre être un “bon” éducateur canin.

après tout, qu’est ce qu’un bon éducateur canin?

Ceux qui ne le font pas et qui restent campés sur “leur” méthode ne m’intéressent pas. Il n’y a pas de méthode miracle. il y a des méthodes, des techniques, des outils... Tout est bon tant qu’il y a du résultat et qu’il se voit, mieux, qu’on le montre.

Je ne reviendrai pas sur toutes les méthodes possibles et inimaginables ou qui restent à inventer car demain il nous faudra peut être nous adapter à de nouvelles lois nous interdisant ceci ou cela.

Croyez bien que si demain je n’avais comme possibilité que de mettre un collier électrique pour lui sauver la vie, je le ferais...

Mais ne croyez vous pas que j’aurai essayé d’autres outils peut être avant? La facilité serait de n’employer que le collier électrique? Moi je ne l’ai même jamais utilisé. J’en ai acheté un un jour, mais c’était pour avoir le mode d’emploi. Comme on m’a toujours dit, “ On touche pas à un mécanisme inconnu” je suis même aller voir un ami spécialisé dans le chien de chasse pour apprendre à m’en servir.

J’ai toujours eu cette envie d’apprendre, (même si j’ai bien caché mon jeu à l’école), je suis allé voir ceux qui me semblent être les meilleurs dans leur domaine afin de me conforter dans ma façon de faire. Certains m’ont apporté énormément, d’autres ne m’ont rien appris, pire certains sont de vrais manipulateurs et on frôle le sectaire.

Qu’est ce que j’apporte moi dans tout ça? Pas grand chose évidemment face à certains dont je n’arrive même pas à la cheville, mais ceux là sont des éducateurs canins qui éduquent des chiens de sport... Tout comme vous je bave devant des vidéos de chiens au garde à vous les yeux rivés sur le maître en permanence. Non, moi je suis un petit éducateur canin de chien de compagnie qu’on appelle parcequ’il détruit tout dans la maison, qu’il est malpropre, ou qu’il est agressif.

Maintenant que je me suis remis en question (et croyez bien que ça me vaut des insomnies) et si les maîtres se remettaient en question ?

Et si vous vous remettiez en question?

Il est grand temps je pense aujourd’hui que chacun regarde en effet le chien non plus comme un bébé mais comme un chien et aimez le pour ce qu’il est ... nom d’un chien!

C’est vraiment désespérant que de croire qu’on éduque un chien comme un enfant “d’aujourd’hui” ... Ah oui, je parle bien de l’enfant d’aujourd’hui et non pas de l’enfant “d’hier” qu’on éduquait en lui inculquant des règles de savoir vivre... le laxisme, le manque de temps, la vie a fait que. La conférence le chien ce gros bébé fait ce lien entre l’éducation du chien et de l’enfant. Oui, la comparaison est possible, mais faisons justement la bonne comparaison et ne tombons pas dans l’antropomorphisme.

Ouvrons les yeux...

Plus je connais les gens, plus j’aime les bêtes.

Bertrand.

Ps: Chers confrères éducateurs canins

La conférence, le chien ce gros bébé mais pas toujours, peut avoir lieu partout... je me déplace et viens à la rencontre de vos clients. me contacter.

 

2017 et après ?

Quel drôle de titre...

 

2017 bien sûr c’est l’année qui se termine...

et après?

Certains diront que cela a été une année compliquée pour ne pas être grossier...

2017 c’est aussi approximativement le nombre de chiens que j’ai dû éduquer ces 10 dernières années ou plutôt rééduquer, car avouons le, pour certains on partait de très loin ...

J’aurais bien préféré effectivement ne pas devoir le faire mais aujourd’hui, mesdames et messieurs les propriétaires de chiens, vous avez clairement perdu de vue les précieux conseils que nous donnaient nos parents ou encore nos grands parents.

Que voyons nous désormais lorsque nous arrivons chez nos clients ?

Des chiens parfois mieux traités que l’ont été nos propres enfants...

L’exemple qui me sidère le plus, ce sont les chiens qui ont une gamelle de croquettes pleine accessible en self service ... Je sais pas vous ? Mais ça me choque ...alors que j’ai appris à manger à mes enfants à leur faim et écouter leur corps, s’ils n’ont plus faim et quittent la table il est évident que je vais retirer leur assiette et ils mangeront ensuite au repas suivant qui sera servi.

Vous comprenez donc que laisser la gamelle de votre chien pour qu’il mange quand il le souhaite c’est MIEUX traiter son chien que ses enfants?

Comment ne pas s’étonner ensuite que des accidents surviennent lorsque un enfant ou encore quiconque s’approcherait de ce qu’il a pour se nourrir?

 

Je me demande qui je dois plaindre aujourd’hui à l’aube de 2018...

Le chien ? Le maître (qui soit dit en passant n’a pas la maîtrise de son chien) ?

Ce qui est sûr, c’est que celui qui sera puni c’est le chien, et trop souvent l’issue sera fatale pour lui...

Qu’aura-t-il fait ? grogné ? mordu ?

Si ce n’est défendre son bifteck, pour moi, il n’a rien fait de mal...

Après tout, essayez de venir manger ou même faire semblant de manger ce qu’il y a dans mon assiette et vous allez voir si je vous balance pas un coup de fourchette... (pour le peu que je mange, je vais le défendre).

Il est temps d’arrêter de lire tout et n’importe quoi partout.

Il est temps d’arrêter de poser d’abord des questions à Facebook et de croire tout ce qu’on vous dit pour vérité...

Essayez de réfléchir à ces quelques lignes ...

Pour ceux qui me connaissent, je fais souvent référence à ma grand-mère qui m’a éduqué à l’ancienne... Vous savez également de par mon activité de zoothérapeute l’attachement que j’ai et mon profond respect pour les anciens... Ceux qui savent, et qui transmettent des valeurs... Les bases solides d’une éducation... Apprendre à vivre en société...

Je dis souvent qu’en ayant été éduqué par ma grand-mère, j’ai échappé à une génération de “branleurs” ...

Non pas que vous êtes des branleurs, mais avouons que les générations à venir peuvent inquiéter ...

A quoi est due cette renonciation ? Nous avons baissé les bras ? Nous sommes tout simplement trop occupés je crois...

Qui a une vie de chien aujourd’hui ? Certainement pas le vôtre ...

C’est nous qui avons des vies de chien... On se lève le matin pour partir au travail afin de nourrir la famille et donc le chien...

Le soir on rentre et on se dépêche de mettre un peu d’ordre chez soi ...

Merde, aujourd’hui il pleut, on va pas aller jouer avec le chien... Puis l’année est passée et j’ai constaté que j’ai pas eu le temps...

Aujourd’hui donc, vous nous demandez à nous de faire pour vous... Nous devons avoir nous la patience et le temps que vous n’avez pas eus...

Si vous n’arrivez pas à trouver 1/2 heure tous les jours, déculpabilisez... je suis sûr que vous trouverez bien 10 fois 3 minutes tous les jours ... il appréciera, croyez moi...

amusez vous, câlinez vous, promenez vous ... Faites le vous verrez vous finirez par apprécier et lui aussi ...

Vous lui rendrez service et il vous le rendra au centuple...

Moi qui n’aime pas écrire, je me sens obligé de le faire en voyant tout ce qui circule sur les réseaux sociaux. J’avoue que cette année m’a bien gonflé ... par contre elle m’a gonflé dans tous les sens du terme ... Beaucoup m’ont gonflé et c’est rien de l’écrire, par contre je suis gonflé à bloc pour affronter 2018 ...

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année.

Bertrand

 

Le rappel

 

Le truc dont tout le monde rêve...

 

C’est moi qui rêve,

Vous nous prenez pour des magichiens?

C’est quoi ce truc, le rappel, ne serait ce pas être maître de son chien en toutes circonstances?

Ce n’est déjà pas facile avec un chien, imaginez quand il y en a plusieurs.

 

Mais pourquoi ce cabot ne revient pas quand je l’appelle?

“Viens ici, fous le camp!”

 

Mais vous croyez encore au père Noël probablement...

Il est tellement évident que vous commettez plus d’erreurs qui feront échouer l’apprentissage de votre rappel que de bonnes choses...

 

Vous voudriez qu’il revienne quand vous l’appelez, alors qu’il lui suffit de venir se lover contre vous et obtenir son lot de caresses?

Non mais je rêve...

Vous voudriez qu’il revienne ce soir du jardin pour qu’il rentre afin que vous puissiez aller dormir, alors que ce qu’il aura en récompense c’est le droit d’aller se coucher?

Non mais je rêve...

Vous voudriez qu’il revienne lorsque vous le détacherez en balade, alors que la seule chose que vous lui offrirez ce sera de se faire rattacher à sa laisse?

Non mais je rêve...

Vous voudriez encore qu’il revienne quand il rencontre ses congénères, alors qu’il s’ennuie avec vous?

Non mais je rêve...

 

Il est évident à toutes ces questions que VOUS détenez la clef qui vous fera évoluer vers la maîtrise de votre chien...

Offrez lui une vie meilleure en vous intéressant à lui et en le faisant participer à vos activités et non l’inverse, devenez acteurs et arrêtez d’être spectateurs...

N’ayez pas peur de perdre votre chien, ce n’est pas à vous d’avoir peur de perdre l’autre...

Les erreurs servent à apprendre.

Bertrand.

 

 

Mon chien est un dominant...

 

 

MON CHIEN EST UN DOMINANT ?

 

Avant tout sachez qu'être dominant ou dominé n'est pas un trait de caractère mais un rang social...

Les chiens peuvent avoir plusieurs types de caractères (comme les humains) du plus sensible au plus fort caractère .

 En cela chaque chien réagira différemment à diverses situations du quotidien...

 Les conditions d'élevage et la sociabilisation du chien influeront fortement sur son comportement également. ...

Le rang social est la place qu'occupe le chien au sein de "la meute" , nous on appelle ça une famille et tout le monde sait que dans une famille, il y a un chef de famille qui veille à ce que la famille ne manque de rien... En effet, il se lève le matin pour aller travailler dans le but de la nourrir (ben oui on chasse plus pour se nourrir nous ),il a mis un toit au dessus de la tête de la famille et c'est encore bien lui qui bombera le torse pour la defendre des intrus... C'est encore lui qui se reproduira pour aggrandir la famille en faisant des bébés beaux et forts comme lui. (Le chef de famille qui peut être homme ou femme émoticône smile ) ....

La on se rend compte qu'être chef de famille est une lourde tâche. ..

 Il n'y a pas si longtemps que cela le modèle familiale était le modèle patriarcale avec pépé qui mettait les pieds sous la table et attendait que mémé le serve.... pépé avait également un fauteuil sur lequel personne ne poserait ses fesse de peur de se faire engueuler même s'il n'était pas la....

 A cette époque, le chien vivait essentiellement dans la cour, attaché à un piquet, nourri des restes et on lui demandait juste d'être un bon chasseur, un bon gardien,etc...

 

Heureusement pour les femmes que l'homme évolue et que ce modèle social n'existe plus que chez les machos...

 Seulement, à cette époque on ne parlait pas de problèmes de comportement. ...

Depuis le chien est entré (heureusement ) dans la maison et il nous a eu avec ses yeux de cockers triste... Ainsi vous lui avez donné à manger à la main, offert une place dans votre lit ou votre canapé, j'en ai même vu qui avaient une assiette à table...

 

Si vous relisez maintenant ce que j'ai écrit plus haut (le rôle d'un chef de famille) vous aurez remarqué que pépé possédait des privilèges que le chien n'avait pas...

 Ces privilèges sont appelés les prérogatives de dominance... ce sont les habitudes se vie prises par le chien qui lui donnent l'impression d'être prioritaire sur les autres membres de la famille...

 4 prérogatives. ..

 L'alimentation

 Les contacts sociaux (câlins caresses jeux sorties)

 Le territoire

 La sexualité et l'accès à la reproduction ...

 

Je vous laisse maintenant réfléchir à tout ça et voyez qu'elles sont les prérogatives que vous offrez à votre chien qui pourraient lui laisser croire que...

 Bertrand.

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×